AccueilA la UneMalestroit. La sécurité des écoliers n’est pas assurée

Sujet qui ne figurait pas à l’ordre du jour du conseil municipal, le dossier du groupe scolaire Paul Gauguin pour lequel la commission de sécurité a donné un avis défavorable révèle une situation inquiétante. Revivez ce débat, très riche en informations…

3 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Après avoir visionné le reportage de ce conseil municipal ; chacun semble s’attribuer le souhait de vouloir œuvrer pour ce qui pourrait être le plus raisonnable et en tout état de cause le plus bénéfique pour l’avenir de ce sujet.
    Le Maire de Malestroit, et c’est tout à fait normal, assume qu’il est important que la sécurité en milieu des établissements scolaires puisse être assurée et préservée (En effet, la responsabilité de cet édile serait en premier lieu mise en cause s’il y avait le moindre problème).
    Donc, il est demandé aux délégués représentants Malestroit auprès du SIGSP (Syndicat Intercommunal du Groupe Scolaire Public), de rester en fonction mais uniquement au titre de la sécurité (Cf le souhait du Maire).
    Les travaux, eux devraient être gérés par un délégué d’une commune voisine (Pourquoi ?).
    Sur les commentaires relevés lors de la vidéo : Il me parait peu concevable que l’on puisse faire état, que cela fait des années que le problème existe. Des travaux ont été réalisés. Les commissions après-travaux sont passées et ont du émettre un avis. Alors, pourquoi les rectifications n’ont pas été apportées. Le groupe scolaire Paul Gauguin serait-il si mauvais que cela ? Je n’y crois pas.
    Pourquoi l’on nous annonce que l’état des chaussées n’est pas conforme, qu’il manque des systèmes de détection d’incendie dans certains bâtiments.
    Maintenant, place à un échéancier (dixit le Maire de Malestroit), mais il faut le demander et dans la mesure du possible le mettre à exécution.
    Une discussion franche et directe n’aurait-elle pas été mieux entre, la direction de l’école, le syndicat de l’école et la municipalité de Malestroit.
    N’oublions pas que l’école est le lieu de connaissances et d’apprentissage mais c’est aussi le lieu de rencontre entre les enfants, les parents, et les enseignants.
    Alors, montrons dignes et assumons chacun ses responsabilités.
    Personnellement, j’oeuvre toujours bénévolement dans ce milieu qui est d’apporter le bien-être à l’enfant par l’éducation ; alors je me dois d’être le plus exemplaire possible.
    A vous aussi les “adultes responsables” de faire preuve de bon sens, de tolérance, et d’action pour le sens commun.
    Merci au journal pour la retranscription de ces infos.

  • Je suis un peu septique quant à la création de Syndicats Intercommunaux de groupes scolaires Publiques. Je m’explique, normalement, les écoles primaires publiques doivent être à la charge des communes. Avec la création des nouvelles Intercommunalités, je vois se créer des “Syndicats Intercommunaux”…. qui permettent des regroupements de structures qui vont gérer, entre autres ici, des écoles publiques. Sur le papier cela paraît super et même logique par économie. Cependant dans la réalité, je suis perplexe, sur le réel investissement de chaque communes. On le voit ici à Malestroit, suite au passage de la commission de sécurité dans l’établissement primaire public de Malestroit, le maire agit car c’est lui qui est directement RESPONSABLE s’il y avait un incendie ou autre et qu’un enfant était blessé ( car accord défavorable de la commission).
    Par contre, pour les travaux d’entretiens courants, on a l’impression que la mairie botte en touche. Je ne vois pas en quoi le faite d’avoir un élu de la même commune qui gère les travaux pourrait poser un problème (dans ce cas aucun travaux ne devraient être réalisés dans les communes, si le conseil municipal décidait !!!). Le SIGSP est-il représenté par des élus de chaque communes ?
    Si tel n’est pas le cas, les maires ont vraiment trouvé le moyen de se décharger des établissement scolaires primaires publics. Comment est composé le SIGSP ? Merci de m”éclairer.

    • Le syndicat intercommunal de Malestroit existe depuis longtemps car la plupart des communes environnantes n’ont jamais eu ou n’ont plus depuis longtemps d’école publique . Il regroupe les communes de Malestroit , Missiriac, Saint-Marcel , Bohal , Pleucadeuc , Ruffiac , Saint-Laurent et Saint Congard.
      Le SIGSP est représenté par la plupart des communes , il y a des délégués de chaque conseil municipal au Syndicat .
      C’est clair , ça parait logique que ce soit un délégué de Malestroit qui s’occupe du domaine des travaux d’entretien car la convention se fait avec les services techniques de Malestroit .